les autres huiles

 

What do you want to do ?

New mail

Nous avons choisi les huiles de Richard Vilbert. Avec soin et passion, Richard cultive du colza bio, du lin de la cameline et presse ses huiles, à Rubempré dans la Somme.

L’huile de colza possède tous les acides gras essentiels dans des proportions idéales : vierge et de première pression à froid biologique, elle est  meilleure, plus riche en nutriments et délicieuse au goût !
On évite de faire chauffer l’huile de colza bio, on ne l’utilise donc pas en cuisson ni en friture. Elle sera excellente en assaisonnement des salades et crudités, ou sur des légumes cuits, sur des pâtes ou du riz, ou dans les mayonnaises, dans les houmous…Pour notre santé, on devrait consommer 3 à 4 cuillères à soupe d’huile de colza par jour. L’huile de colza non raffinée est un peu fragile, une fois ouverte conservez la bouteille à l’abri de la chaleur et de la lumière.

La culture du colza est précédée par de la luzerne ou du trèfle violet, qui fournira au colza ses nutriments sous forme d’engrais vert. Des ruches sont installées en plein milieu des champs, les abeilles assurent la pollinisation. Le pressage est réalisé avec une presse à vis qui tourne le plus lentement possible (3 litres à l’heure), pour éviter l’échauffement de l’huile, ce qui lui donne un excellent goût et préserve ses propriétés. L’huile stockée 1 mois pour la décantation sera ensuite filtrée et embouteillée à la ferme.

L’huile de lin bio est obtenue par pression à froid des graines de lin arrivées à maturité, sans aucun recours aux produits chimiques ou aux solvants. Une fois cette pression effectuée, l’huile est ensuite filtrée et stockée impérativement à l’abri de la lumière et de la chaleur pour éviter tout rancissement.
Très pauvre en acides gras saturés puisque 100 ml n’en apporte que dix grammes, elle est en revanche constituée à 90 % d’acides gras insaturés, et en particulier d’Acide Alpha Linolénique (ALA), le chef de file de la famille oméga-3 qui lui doit son nom et d’acide oléique, un oméga-9 très présent dans l’huile d’olive par exemple ou l’avocat.


L’huile de cameline bio:  aussi appelée « »lin bâtard » ou « petit lin », la cameline n’appartient pourtant pas à la même famille, mais à celle des crucifères. Si son huile connaît un regain d’intérêt aujourd’hui, c’est pour son exceptionnelle richesse en oméga-3, un acide gras essentiel dont on ne cesse de découvrir les bienfaits et qui fait souvent défaut dans notre alimentation. Productive et peu exigeante, la cameline est, en plus, bien adaptée à l’agriculture biologique.
Bonus : les bienfaits des Omega 3
Ce sont surtout les constituants universels des membranes biologiques. En favorisant la fluidité de ces membranes, ils permettent de moduler l’activité de certaines protéines et de certaines enzymes.

● Ce sont également des régulateurs d’un grand nombre de gènes, en particulier ceux impliqués dans le métabolisme lipidique (métabolisme des graisses).

● Ils possèdent une action positive sur le coeur et les vaisseaux en participant à la régulation de la tension artérielle, à la normalisation du taux de graisses circulant dans le sang (HDL et LDL cholestérol, triglycérides), en améliorant l’élasticité des vaisseaux et en inhibant l’agrégation des plaquettes sanguines.

● Au niveau du cerveau, ils améliorent les capacités d’apprentissage et de concentration et seraient une des pistes intéressantes dans la prévention alimentaire de la maladie d’Alzheimer.

● Ils possèdent également une action sur l’humeur car ils sont « anti-stress » et « anti-déprime ».

● Ils sont aussi reconnus pour leurs bienfaits sur les phénomènes allergiques et en particulier sur l’asthme.

● Et enfin, ils jouent un rôle particulièrement protecteur sur les manifestations inflammatoires, et en particulier l’arthrite.
What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail